Mauvais dormeur ? Voici les clés d’une bonne nuit de sommeil.

Nous nous sommes tous déjà endormis des milliers de fois. Pourtant, nous passons parfois de longues heures à compter les moutons en fixant le plafond. Pourtant, un bon sommeil est important pour la santé. En dormant moins de 7 heures par nuit, un adulte s’expose davantage à un certain nombre d’effets néfastes (dépression, maladies cardiovasculaires, troubles de la mémoire, hypertension, etc.).

Bien qu’il y ait de nombreuses raisons valables de ne pas fermer l’œil (surcharge d’e-mails, pleurs de bébé, séries sur Netflix …) nous voulons vous aider à optimiser le temps passé au lit. Grâce à ces conseils, vous dormirez plus vite et plus longtemps.

Mauvais dormeur

Soyez logique

Rattraper le sommeil pendant le week-end ne fonctionne pas. Il faut se coucher et se lever tous les jours aux mêmes heures. Il est important d’instaurer une routine du sommeil. Votre réveil est probablement déjà programmé le matin, mais il peut être utile de prévoir aussi un rappel de l’heure du coucher.

Faites de votre chambre un « zen den »

Veillez à ce que votre chambre soit sombre, fraîche et dépourvue de tous bruits stressants. Votre matelas est également important. Si vous dormez toujours dans votre lit d’enfant, il est grand temps de changer.

Respirez calmement

Vous avez déjà entendu parler de la méthode « 4-7-8 » ? Il s’agit d’une astuce que beaucoup de mauvais dormeurs utilisent. En bref : commencez par expirer totalement l’air par la bouche. Ensuite, inspirez par le nez en comptant jusqu’à 4, retenez votre respiration pendant 7 secondes et expirez en comptant jusqu’à 8. Répétez l’exercice deux fois et dormez.

Mauvais dormeur

Apaisez votre faim 

Vous êtes déjà au lit et votre estomac se met à gargouiller ? Ne rêvez pas d’un délicieux petit déjeuner, offrez-vous plutôt un petit en-cas nocturne. Si vous mangez un petit repas riche en glucides et protéiné 2 heures avant d’aller vous coucher, votre cerveau produit de la sérotonine, un neurotransmetteur calmant.

Le bouton « snooze » est votre meilleur ennemi

Nous pouvons difficilement lui résister lorsqu’il nous fait de l’œil sur l’écran de notre téléphone le matin. Il est pourtant préférable de l’ignorer. En fait, cette fonction « snooze » interrompt votre sommeil paradoxal et lorsque vous finissez par vous lever, vous vous sentez souvent encore plus groggy.

Cessez de ruminer

Vous avez oublié d’envoyer un e-mail important ? Vous n’avez pas sorti le linge de la machine ? Vous vous demandez si la porte de derrière est bien fermée ? Si plein de choses vous viennent à l’esprit lorsque vous êtes couché(e), essayez de penser en images et non en mots. Il est quasiment impossible de faire le vide dans sa tête, mais passer des mots aux images peut vous aider à vous endormir plus rapidement.

AUTRES RECETTES DELICIEUSES?

Vous souhaitez recevoir chaque mois des recettes et des conseils santé intéressants? Inscrivez-vous maintenant.

framboos
spekje
spekje 2

Nos
recettes

inspiration verlenging pijltje pijltje

Plus d'idées gourmandes?

Vous souhaitez recevoir chaque mois des recettes et des conseils santé intéressants? Inscrivez-vous maintenant.